À vos marques, prêts, recrutez !

La 5e édition des Speed Meetings de l’Alternance, du jeudi 1er juin 2017, a eu un franc succès. Installées dans l’ancienne cafétéria de l’IFA Chauvin, trente entreprises ont pu rencontrer plusieurs jeunes le temps d’une matinée. Plus de 160 apprentis en vente, commerce, électrotechnique et productique se sont succédés afin de défendre leur candidature dans l’optique d’obtenir un deuxième entretien, voire de décrocher directement le poste.

Les candidats ont eu 10 minutes pour se présenter et se démarquer lors de ces entretiens qui sortent de l’ordinaire. « Dix minutes sont suffisantes pour faire connaissance » explique Clélia, future BTS NRC. Un avis partagé par les entreprises. « Ces dix minutes permettent de se faire une opinion sur le candidat, de voir sa motivation, son éventuelle timidité mais également de pouvoir tester son expression et ses aptitudes relationnelles. » ajoute Arnaud BONDUE de l’entreprise DEF. Pendant ces courts entretiens rythmés par un minuteur, les recruteurs demandent aux candidats de se présenter et d’expliquer pourquoi ils ont choisi l’alternance. « Nous cherchons à savoir si le candidat est véhiculé ou non. La voiture est indispensable car l’apprenti sera amené à commencer très tôt, vers 4h du matin » explique Thérèse, de l’entreprise Auchan. La discussion se poursuit par une présentation de l’entreprise qui peut jouer un rôle important pour l’apprenti comme pour l’entreprise. « Lors de la présentation du lieu de travail qui se trouve à la maison d’arrêt d’Osny, un candidat a tiqué, explique Jérôme THIERRY de la société GEPSA,  ce lieu peut être un frein pour certains apprentis notamment car il est nécessaire d’être majeur pour y travailler ». Chaque entreprise a sa propre technique pour tester les candidats. « Une des entreprises m’a demandé de leur vendre un stylo » explique Clélia. Une mise en situation très répandue lors des entretiens d’embauche mais toujours très efficace.

Parmi les entreprises participantes, la majorité avait répondu présente lors d’une précédente édition des Speed Meetings. Une nouvelle participation motivée par la qualité des apprentis de l’IFA Chauvin. « Alison, qui est présente aujourd’hui pour recruter avec nous, a été apprentie à l’IFA Chauvin, explique Thérèse de l’entreprise Auchan, elle a un bon profil, c’est pourquoi nous continuons de rechercher des apprentis inscrits à l’IFA Chauvin ». Un avis partagé par la société GEPSA qui compte dans son équipe deux techniciens sortant de l’IFA Chauvin ainsi qu’un apprenti en fin de formation. «Nous participons à ce Speed Meetings car l’IFA Chauvin propose un enseignement de qualité pour les apprentis et une relation de proximité avec les entreprises » ajoute Jérôme THIERRY. Les entreprises participent à cette rencontre dans l’optique de recrutement sur le long terme. Les apprentis auront toutes leurs chances d’être embauchés au sein de l’entreprise une fois leurs études terminées.

Lors de cette matinée, les entreprises ont trouvé, au moins, un profil correspondant à leurs attentes. « Parmi les apprentis que j’ai rencontré, un profil sort du lot, il est actuellement en entretien avec  la société Engie Cofely mais j’espère qu’il signera dans notre entreprise » murmure Jérôme THIERRY. Les jeunes aussi ont leurs coups de cœur. «J’ai pu rencontrer cinq entreprises en recherche d’un apprenti en BTS Électrotechnique. J’espère avoir un retour positif de la part de deux d’entre elles » explique Gary. Du côté du secteur de la vente, Clélia a également une préférence. « Après avoir passé quatre entretiens j’espère être recontacté par une entreprise avec laquelle j’ai vraiment apprécié faire connaissance, je n’ai pas vu les dix minutes passer ».

Un événement approuvé par l’ensemble des professionnels et des apprentis. « J’apprécie le fait que l’IFA Chauvin m’aide à trouver une entreprise, ce qui n’était pas le cas dans ma précédente école. Grâce à cet accompagnement, je sens que je vais trouver un patron ».